Michel

Un week-end de stage avec Selvi et Ajit SARKAR organisé par DHYANA FORMATION en avril 2016 a suffi à me convaincre qu’avec de telles personnalités je pourrais avancer grandement sur mon chemin de yoga. J’ai ensuite participé à plusieurs stages avec ce couple d’enseignants franco-indiens, y compris chez eux à Pondichéry. Ce stage à Pondichéry fut l’occasion d’un très beau partage avec Martine et Marie-Jo. J’ai beaucoup d’estime pour la dynamique humaine, spirituelle et corporelle dont Marie-Jo et Martine font preuve dans leur école, qu’elles animent avec sincérité et d’ouverture d’esprit. Il s’agit véritablement de yoga.

Catherine

J’ai suivi pendant 4 ans l’enseignement de Dhyana Formation pour devenir professeur de yoga. Depuis la fin de la formation j’enseigne le yoga et je mesure tout ce que je dois à Martine et Marie-Jo. La passion de Martine pour l’anatomie m’a fait comprendre son importance dans la pratique du yoga.  Son ouverture d’esprit m’a incité à aller chercher ailleurs d’autres enseignements, d’autres chemins pour compléter ma formation et j’ai gardé de sa générosité l’idée que le yoga n’était pas un business mais devait se partager avec le plus grand nombre. Encore une fois merci !

Alexandra

Toutefois, j’en profite pour rebondir et pour vous dire à toi et Marie-Jo que je ne saurais jamais assez vous remercier pour tout ce que vous nous avez appris pendant la formation. Sans tout ce que vous nous avez enseigné ça ferait longtemps que je serais en burn-out ! Ma sciatique était déjà un signe mais j’ai réussi à dépasser ce problème avec beaucoup de zénitude au final. Ma vie a continué malgré cet handicap sans jamais vraiment ébranler mes nerfs. Je m’en épate encore 🙂 Le soir avant de m’endormir je fais une séance de yoga nidra sur YouTube. Et, souvent j’écoute des mantras ou des podcasts sur le yoga. Toute la famille profite de mes connaissances. Avec ma mère et ma soeur nous avons même rdv tous les dimanche pour faire un yoga nidra sur WhatsApp !

Sylvie

Cette période fait beaucoup réfléchir sur l’avenir, les priorités, la fragilité de la vie… l’importance des amis et de la famille, l’importance d’avoir d’avoir des ressources en soi plutôt que des ressources matérielles, l’importance de la santé et du bien-être. Je puise d’autant plus dans cette “boîte à outils” que vous nous avez enseignées et qui sont bien utiles face à ce que nous vivons. Les mantras m’aident beaucoup, et j’ai pris l’habitude d’en chanter avec les filles qui les connaissent par coeur maintenant :-))